Assistance en ligne :

+84 982 110 556
PDF
Print

Le Vietnam est sans conteste un pays bordé par la mer, on y décompte plus de 3500 km de côte. Nous avons donc sélectionné pour vous un certain nombre de belles plages. Cette échantillon vous proposera un éventail de plages magnifiques et préservé. Le plus souvent au dehors des chemins touristiques afin d’allier farniente et le credo de notre agence.
Ces plages sont le moment parfait pour effectuer une petite pause au milieux de votre séjour remplis de visites. Vous pourrez donc trouver une courte description des plus belles plages du Vietnam selon Vietnam Vert Voyages

 

La plage de Nha Trang


Avec un climat privilégié, elle s’allonge paresseusement le long de la ville et joint d’autres de la province de Khanh Hoa pour former au total 120 kilomètres de côte. Sable fin, vagues aux couleurs d’or, bateaux au loin...Un panorama de rêve. Elle est englobée dans la baie de Nha Trang qui a adhéré au club de 29 baies les plus belles du monde en juillet 2003 (Association visant a préserver l'environnement). De cette plage, les visiteurs sont invités à conquérir l’océan en direction des îles de la baie que sont Hòn Chong (baignade, montagne), Hòn Tre (plages Bãi Trũ, Bãi Me, Vũng Ngán, Bích Đam : verdure et surtout des maisons en bambous, cailloux, coquillages), Hòn Mieu (baignade, cailloux), Hòn Tam (plage sans sable mais avec cailloux). En deux mots, une superbe station balnéaire à votre disposition.
Au sein de cette sation vous pourrez profitez bien sur du Farniente sur cette immense et magnifique plage, mais comme toutes stations balnéaires vous aurez la possibilité d’avoir accès à plusieurs types d’activités.
Vous avez la possibilité de faire de la plongée. Les fonds sont magnifiques. Le long de la plage, de nombreux clubs vous proposent des sports nautiques ( canoë, parachute ascensionnel, jet ski, catamaran, ski nautique, etc). C’est aussi un excellent endroit pour les amateurs de pêche,
Et après tout cela un petit tour au bain de boue (source d'eau chaude) pour une remise en forme.
Bien sur impossible de quitter le Saint-Tropez vietnamien, sans une excursion en bateau communément appelé Boat Trip. Au programme : Plongée en apnée (les masques et tubas sont souvent fournis), apéritif dans la bonne humeur (parfois même autour d’un floating bar). Des fruits de mer, riz, et nems sont préparés par l'équipage pour le déjeuner sur le bateau. Ce petit voyage est parsemé de pause sur les îles de la baie de Nha Trang où vous pourrez là aussi soit vous reposer ou s’essayer à différentes activités.
Au retour vers Nha Trang, vous pourrez découvrir au travers d’une dégustation de nombreux fruits exotiques : fruit du dragon, ananas, mangue, banane, et durian (fruit savoureux malgré son odeur assez ...Prenante)

Comment y accéder facilement :

En avion : l'aéroport international est situé à Cam Ranh Des taxis ainsi qu'un système de bus-navettes relient l'aéroport à la ville de Nha Trang. La durée du trajet est d'une trentaine de minutes et permet d'admirer une magnifique vue sur la mer.
En train : la ville est desservie par la gare de Nah Trang
En bus, notamment avec des tickets Open Tour : plusieurs compagnies effectuent les trajets au départ et en direction de HCMC, Da Lat et Hoi An.
En minibus.


L’île de Phu Quoc


Phu Quoc c’est l’île nature, sans fard, sans artifice et encore préservée du béton qui a tant défiguré certaines îles d’Asie du Sud Est.
Située à 120 km de la ville de Rach Gia et à 50 minutes de vol de Ho Chi Minh-Ville, Phu Quoc relevant de la province de Kien Giang, possède un climat pur et agréable, des produits abondants, des forêts primitives et de belles plages, des conditions naturelles idéales pour séduire les visiteurs.

Surnommée l’ile aux perles grâce à sa richesse naturelle mais aussi ses plages, cette ile a une surface de 550 km2 se situe au sud du Cambodge et à  l'ouest des cotes Vietnamiennes (45 Kilomètres). C'est la plus grande des îles Vietnamiennes et elle est entourée de petits Ilots propices à la plongée sous marine.
Dans la mer, on trouve des récifs coralliens, des espèces de poissons précieux et rares, de grande valeur. En particulier, c'est à proximité de cette île que des carets viennent frayer.
 
La culture communautaire de ses habitants est riche et empreinte d'identité autochtone étroitement liée avec les villages de métiers traditionnels, qui recouvrent plusieurs vestiges historiques.Vous serez ici en aux, loin des tracas du quotidien, c'est un retour aux sources qui apaise l'esprit.

Activités :
- Se reposer et baignades évidemment ...
- Le snorkeling (masque, palme, tuba) : Au bord de la plage, un peu plus au large, à deux, en famille, sans aucune compétence particulière si ce n'est que de savoir nager, le snorkeling est idéal pour une première découverte de la vie aquatique. Vous aurez la possibilité de voir des magnifiques récifs coralliens en famille
- La plongée : Pour les débutants ou les amateurs, l'île se prête parfaitement à la plongée. Sa riche faune et flore en font une destination de choix. Il existe des possibilités de faire de la plongée en scaphandre autonome
- La pêche de nuit aux calamars : Embarquez dans un bateau en compagnie de pêcheurs locaux pour une joyeuse sortie en mer. Vous mangerez, cuites au barbecue, vos prises de la nuit. Ambiance garantie. Des pécheurs indépendants ou des compagnies proposent une soirée pèche en mer ou vous pourrez vous mettre dans la peau des pêcheurs Vietnamien.
L'île à moto: L'île mérite véritablement d'être connue en profondeur. Elle recèle de trésors comme ses petits villages de pêcheurs, s es forêts primitives, de mangroves et de cajeputiers qui abritent une faune et une flore variées, dotées d'espèces précieuses et rares , ses beaux ruisseaux et rivières ainsi que ses pittoresques plages naturelles de sable fin et eau claire . La moto s'avère idéal pour parcourir l'île.
Pour finir il ne faut pas manquer la plage Khem avec du sable blanc et fin comme de la farine, avec à proximité des pelouses vertes et sa forêt primaire.


La plage de Mui Ne (Signifiant «Nez d’un rocher qui esquive»)


Etrange nom pour cette plage situé à 22 kilomètres du Nord-Est de Phan Thiet (Binh Thuan) , en effet elle a ce nom depuis plus de 200 ans car elle divise la zone maritime en deux parties : la partie antérieure abritant des barques et des bateaux qui cherchent à éviter des moussons et la partie postérieure les protège du vent du Sud.


C'est une magnifique plage qui apparaît très longue, bordée de cocotiers et sur lequel, à côté des pêcheurs qui ramènent le produit de leurs pêches et accostent à même la plage, c'est aussi le domaine des surfeurs et des sportifs qui s'adonnent au jet ski ou bien au golf.
Plage, soleil éblouissant, chaleur, en plus de ces impressions qui se sentent au premier lieu à Mui Ne, une excursion sur les dunes de sable rouges, source d’inspiration pour les artistes par la beauté insolite de leurs paysages, s’avère être une expérience incontournable. Vous pouvez aussi louer des vélos pour découvrir des villages de pêcheurs qui se trouvent non loin de là, ou visiter le marché local de poissons, une activité authentique de la vie locale.
On peut ici aussi vivre un court instant la vie des pêcheurs en montant dans des barques pour aller capturer des poissons. La plage à l’intérieur s’étend quant à elle sur 10 kilomètres. Elle est encore très sauvage et bordé d’une forêt de peupliers.

Les plages de Côn Đao


Elles sont situées dans l’archipel de Côn Đao (Ba Ria-Vung Tau), à 50 minutes d’avion de Hochiminh-ville.

A ne pas manquer pour ceux qui aiment la marche à travers une nature préservée, l’observation de la faune et la plongée. Con Dao offre plein d’excursions en bateau vers les îles alentours, des trekkings à travers la forêt et la possibilité d’assister à la ponte et à l’éclosion des oeufs de tortues vertes !
Autre particularité : Con Dao est aussi tristement célèbre pour son passé d’île-prison et plusieurs sites et musées peuvent se visiter.
Plusieurs activités peuvent se faire par soi-même (playa, snorkelling, balades en moto et dans la forêt).Con Dao étant un parc national, toutes les prestations sont gérées par le bureau du parc. Pas de négociations possibles mais plein d’excursions proches de la nature et les employés son très serviables.
Les plages (20 au total : Dam Trau, Hang Duong, Phi Yen etc.) de sable fin sont vraiment immenses et complètement désertes.
Elles gardent un cadre sauvage, peu touristique et surtout très calme en parfaite harmonie avec des forêts primaires qui s’étendent à l’infini aux alentour. L’eau est transparente vous permets de voir le fond de la mer. Quelques entreprises locales vous permettent de participer au club de plongée et voir des tortues de mer.
En raison de son isolement par rapport aux terres fermes, vous ne pourrez gagner cet archipel qu’en période de mer calme entre mars et juin en hélicoptère ou en bateau (permettant de garantir un calme loin des plages trop touristiques de la côte).



Plage de Lăng Cô



C’est une plage splendide située près d’un village de pêcheurs, ayant 12 kilomètres de long. L’après-midi, les cigognes s’y rassemblent, ce qui donna au village le nom de Làng Cò sous les dynasties de Nguyen (Tout simplement «Village des cigognes»).
Il se cache en silence à proximité du col du nuage, à 60 kilomètres au Nord de Hue, et à 40 kilomètres au sud de Danang.

Plantée sur une étroite langue de terre entre un lagon et la mer de Chine, le village de Lang Co offre une plage de sable blanc de 12 kilomètres, quasiment vierge et pratiquement inconnue des touristes...

Pas d’arnaques ou de vendeurs ambulants ici. Lang Co est un hameau niché dans un cadre enchanteur, dont les habitants attendent toujours que les touristes arrivent en masse. Mais la concurrence est rude face à plus de 3000 km de côte, dont la toute proche « China Beach » de Danang, célèbre depuis que les GI y passaient du bon temps lors de la guerre du Vietnam. C’est justement ce qui fait de Lang Co un petit paradis perdu et l’étape idéale pour les amateurs de tranquillité...

Du coté de la mer :

La plage de Lang Co est tout simplement une étendue vierge de sable blanc. Rien ni personne à l’horizon, à part une poignée de paillottes installées en face des quelques hôtels qui accueillent essentiellement des touristes vietnamiens, descendus de Hanoi pour le week-end. Les locaux, eux, ne mettent pas un orteil sur la plage avant 17 heures...
Pas un bruit pour troubler cette impression de bout du monde, excepté le roulis des vagues qui viennent régulièrement lécher la plage. De part et d’autre, des montagnes s’avancent dans la mer. A droite, on peut apercevoir le col de Hai van, surnommé « col des nuages »
Pas grand chose à faire ici si ce n’est paresser au bord de l’eau, en savourant le bonheur de disposer d’une plage de rêve déserte, sans avoir dû faire exploser sa tirelire ni le moindre détour d’itinéraire...
Vous pourrez si  vous voulez vous dégourdir les jambes aller à la pêche ou faire la plongée et bien entendu goûter les plats à base de coquillages.

Et du coté du lagon

A 200 mètres de là, de l’autre côté de la route, Lang Co offre un tout autre visage. Ici, c’est un lagon endormi que les montagnes surplombent. Une bande de sable recouverte de pins plantés en plein milieu donne à ce paysage insolite presque des allures canadiennes. Parsemés de cabanons sur pilotis et des rangées de petits bâtons émergent de l’eau, délimitant les bassins d’ostréiculture. Les pêcheurs y naviguent sur de petites embarcations en forme de coquilles de noix, ramenant des kilos d’huitres, élevées dans ...des pneus de voiture.

Au fil de la journée, le lagon offre une vue sans cesse renouvelée mais c’est au coucher du soleil qu’il se pare de ses plus beaux atouts. Le ciel rougeoyant se gonfle alors de gros nuages mauves en parallele des montages qui elles deviennent sombres telle des gardiens immenses. L’eau n’est plus qu’un miroir aux reflets d’argent que seules quelques barques de pêcheurs tardifs fendent encore de leur sillage. L’occasion de faire une balade pour se mettre en appétit  avant de déguster des plats savoureux dans l’une des nombreuses gargotes du coin...

Située en bordure de la route qui relie le Nord au Sud, à mi chemin entre Hué et Hoi An, Lang Co est l’étape idéale pour apprécier la beauté du littoral vietnamien en toute tranquillité avant de poursuivre la découverte de son riche patrimoine historique et culturel...

Accordez-vous une pause «farniente» entre les visites des incontournables Hué et Hoi An.

Plage Cua Dai


La plage d’une dizaines d’hectares se trouve à 5 kilomètres à l’Est de Hoi An. Ce fut la porte d’entrée à ce grand port commercial qu’est Hoi An.
L’espace qu’elle offre est vaste et sauvage dans un atmosphère très pure mais poétique. Il est de plus très ensoleillé et un peu venteux. Après des heures de baignade, vous pourrez déguster des fruits de mer à proximité.
De cette plage, on peut voir l’îlot Cu Lao Cham, un morceau de terre et de verdure (à une heure de bateau environ) ou aller visiter différents villages :
Le village Kim Bong ayant pour tradition le travail du bois et la menuiserie,
Le village de céramique de Thanh Ha,
Le village de nattes Ban Thach
Le village de légumes Tra Que.

De plus la proximité avec Hoi An vous permettra d'accéder facilement à cette plage, grace aux nombreux hotels de qualités.  Ayant pour tradition depuis des siecles, elle était une ville prospère, située sur les routes maritimes du commerce de la soie. Elle connut une expansion à partir du 15eme siecle, les riches marchands y installèrent leur comptoirs. Vous pourrez donc admirer une ville n’ayant rien perdue de son charme (La vieille ville de Hội An a été inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO en 4 décembre 1999).


Plages de Cat Ba


Cat Ba est la plus grande île de la baie d'Along entourée d’une multitude d’îles et îlots. Il est reconnu par l’Unesco en 2004 réserve de biosphère mondiale. Le climat est à la fois tropical et maritime. En été, la température est de 23-24 degrés. C’est véritablement la perle du golf du Tonkin.



Les plages sont nombreuses : Cát Cò 1, Cát Cò 2, Cát Dua, Cát Ông, Cát Trai Gái, Đưong Danh etc. Il s’agit là de petites et discrètes plages de sable fin (permettant donc  avec un peu de chance de savourer un moment de solitude).
A un kilomètre du village de Cat Ba, les plages de sable blanc de Cat Co au sein de deux charmantes criques, sont reliées par une passerelle accrochée à la falaise et surplombant les récifs. C’est un endroit idéal pour la baignade. Cat Co 2 est la moins fréquentée, mais également la plus plaisante des deux.
Le matin, le soleil tout rouge se lève des montagnes, les vagues se poursuivent dans la mer quand les barques et bateaux jettent l’ancre pour joindre les marchés très agités aux poissons.

Le parc national Cat Ba abrite une extraordinaire biodiversité. La faune compte 32 espèces de mammifère, dont des macaques, sangliers, cerfs, écureuils, hérissons, et plus de 70 espèces d'oiseaux parmi lesquels le faucon ou le calao. Près de 800 espèces de plantes ont été relevées y compris des arbres tels que le bang, le goi nep, le sang le et le kim giao, et 160 plantes médicinales.

Outre les parcours de randonnée possibles, deux grottes du parc sont ouvertes aux visiteurs. La première a été préservée dans son état originel, et la seconde a servi d'hôpital clandestin pendant la guerre du Vietnam.
 

L’île de la Baleine


Elle se situe dans la province de Khanh Hoa, à 30 milles marins au Nord de Nha Trang, au centre d’ un archipel à cadre sauvage. Elle doit son nom au fait que entre Mars et Juillet de chaque année, baleines et requins baleines qui attirés par l'abondance de plancton et de krill qui s’y trouvent. Animaux sacrés au Viêt Nam, ils sont ici en sécurité : les pêcheurs leurs vouent un culte particulier, associant ces animaux à la richesse et à l'abondance de leurs communautés.
On peut faire des randonnées marines pour admirer de magnifiques paysages sous-marins riches en coraux, mous et durs avec une grande diversité de nudibranches et les poissons tropicaux classiques.
L'archipel se prête spécialement à la navigation. Attention quand même : la saison des grands vents est du mois de décembre au mois de mars et ne tolère que les marins confirmés à cause des vents pouvant être très violents. A partir d'avril le vent passe au Sud, le calme plat règne.
Sur cette île, on pourra découvrir quelques animaux sauvages, des cervidés et de nombreux oiseaux (perroquets, coucals, vanneaux de Java, guêpiers ou encore aigles pêcheurs).