Assistance en ligne :

+84 982 110 556
PDF
Print

Vers une meilleure promotion du tourisme

La publicité et la promotion touristique sont des activités centrales du secteur touristique national pour attirer un nombre accru de visiteurs. Pourtant, ce domaine manque encore de professionnalisme et beaucoup reste à faire.

 

Pour attirer un nombre accru de visiteurs, la publicité et la promotion

touristique sont des activités centrales du secteur touristique national. 

Photo : Thanh Hang/VNA/CVN

 

Le manque de professionnalisme du secteur de la promotion touristique a été mis en avant par de nombreux experts étrangers et vietnamiens lors d’un récent colloque national sur le tourisme. Y ont notamment été pointé des lacunes en termes d’information sur les sites et destinations à privilégier.

Selon M. Kai, expert allemand en marketing, le pays n’a pas de plan concret concernant la promotion de ses atouts touristiques, et ce malgré le choix d’un nouveau logo et slogan l’année passée. En conséquence, nombreux sont les visiteurs potentiels qui ignorent tout des charmes du pays.

M. Pham Tu, ancien chef adjoint de l’Administration national du tourisme estime pour sa part que si le choix d’un nouveau logo et slogan fut une étape décisive, il est maintenant encore plus important de les exploiter au mieux.

Le bureau de représentation, une étape importante

Le représentant de l’Administration nationale du tourisme a conscience du problème, et explique que le crédit destiné à la publicité et la promotion touristique est trop modeste. Nguyên Quang Lân, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, ajoute que les activités de la promotion touristique du pays ne sont pas assez avancées, et ne renvoient pas une image professionnelle.

La création de bureaux de tourisme à l’étranger est nécessaire. Photo : CTV/CVN

 

De même, M. Bao Anh, représentant du Service de la culture, des sports et du tourisme de Hô Chi Minh-Ville fait savoir que les activités de publicité et de promotion touristiques sont trop faibles dans les localités montrant un réel potentiel pour le tourisme. Le manque d’un bureau de liaison en est un exemple. En réalité, les provinces et villes ont signé des accords de coopération concernant le développement touristique mais n’ont pas encore de plan concret quant à leurs mises en œuvre.

Selon Pham Tu, une des préoccupations centrales doit être l’accès aux visiteurs à de bonnes informations sur les destinations potentielles. Cela nécessite la création de bureaux de tourisme à l’étranger.

Le Japon est actuellement prêt à soutenir l’ouverture d’un bureau vietnamien au sein de ses frontières. C’est pourquoi «le secteur touristique devrait considérer la création d’un bureau de représentation touristique au Japon comme la principale tâche de cette année. Il s’agira d’un tournant pour la promotion touristique à l’étranger», exprime Pham Tu.

Le Japon est un marché potentiel de taille, où 14 millions d’habitants voyagent à l’étranger chaque année. De plus, les Japonais sont encouragés par leur propre secteur touristique à visiter le Vietnam.

D’après M. Tu, dans le contexte actuel de crise économique, l’Administration nationale du tourisme doit se concentrer sur trois solutions : la création de bureaux de représentation touristique à l’étranger, la coopération avec les voyagistes et avec la compagnie aérienne VietnamAirlines.

En outre, les représentants des voyagistes et les experts du tourisme estiment que le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme devrait créer un Département de la promotion touristique, qui dépendrait de l’Administration nationale du tourisme.

Enfin, il semble indispensable que tous les voyagistes se dotent d’un programme marketing correct et professionnel, qui passe aujourd’hui en grande partie par une meilleure utilisation de l’outil Internet.

Huong Linh/CVN

 ( Source : Le Courrier du Vietnam )