Assistance en ligne :

+84 982 110 556
PDF
Print

Cat Bà, futur patrimoine naturel mondial

Après un premier avis de l’UNESCO sur le dossier de reconnaissance de l'archipel de Cat Bà en tant que patrimoine naturel mondial, la ville de Hai Phong (Nord) et les administrations concernées sont sur le point de préparer cette candidature en vue d’une décision de cette organisation en 2014.

 

Une vue de l'archipel de Cat Bà. Photo : Kim Chung/CVN

 

Ce dossier a été préparé avec la plus grande minutie en veillant particulièrement à mettre en avant les valeurs géologiques et la biodiversité de Cat Bà.

Situé à 25 km au sud de la baie de Ha Long, l’archipel de Cat Bà fait partie du district littoral de Cat Hai de Hai Phong. Il est accessible depuis la baie de Ha Long comme de Hai Phong.

D’une superficie de 300 km², il comprend un total de 367 îles et îlots, dont l’île principale de Cat Bà, pour une population de quelque 100.000 personnes. C’est un des plus grands archipels comme l’un des plus populeux du Vietnam.


Signifiant littéralement «l’île des Dames», Cat Bà a sa légende sur ce point : trois femmes de la dynastie des Trân ont été tuées ici, et leurs corps, récupérés sur trois plages différentes par les pêcheurs, ont chacun été honorés d’un temple. L’histoire de l’île est ancienne puisqu’on a découvert des traces d’habitation remontant à près de 6.000 ans, soit parmi les premiers habitants de cette zone du territoire national.

 

Une plage de l'archipel de Cat Bà. Photo : Hoàng Giang/CVN

 

Cat Bà présente une riche biodiversité avec forêts vierges tropicales, montagnes calcaires, mangroves, récif corallien, tapis d'algues marines...

Le Parc national de Cat Bà, qui est situé à quelque 15 km du bourg de Cat Bà, la moitié de l'île et 90 km2 de ses eaux côtières. Il s’étend sous de grandes forêts primitives tropicales qui abritent de riches flore et faune avec plus de 1.560 végétaux, 53 familles animales, dont 160 variétés d'oiseaux, 45 de reptiles, 21 d'amphibiens, outre plus de 1.300 espèces d'organismes marins, bon nombre d’entre elles figurant au Livre Rouge du Vietnam et/ou à la Liste rouge du monde.

Une balade dans ce monde de montagnes, de grottes, de mer, de forêts primitives... transporte littéralement ses visiteurs, et c’est le plus grand présent que cette île fait aux amoureux de randonnées en plein nature.

 

Les touristes aiment  découvrir la baie en bateau. Photo : Kim Chung/CVN

 

Tous ceux qui aiment la nature, la détente ou l’aventure ne seront jamais déçus car cette île, qui est considérée comme la perle du golfe du Bac Bô (Tonkin), a aussi à leur offrir de belles plages de sable fin. Dispersées tout le long du littoral de cette île, elles sont majoritairement adossées à des montagnes et roches calcaires de toutes formes, donnant l’impression à leurs visiteurs d'être dans un vrai paradis. Certaines de ces plages sont toujours peu fréquentées, ce qui en fait un lieu idéal pour celui souhaitant se reposer, ou plus simplement apprécier la nature ou pratiquer leur sport.

Cette riche biodiversité a déjà valu à l'archipel de Cat Bà une reconnaissance en tant que réserve de biosphère du monde par l'UNESCO en 2004.

Cat Bà est un lieu où montagnes, forêts et mer se rejoignent, sous un climat très pur et agréable. Cet archipel est pour cette raison considéré comme un centre national d’écotourisme qui le fait apprécier des touristes vietnamiens comme étrangers.

Thuy Hà/CVN

 ( Source : Le Courrier du Vietnam )